• Un soutien sans faille au Service d’Aide à Domicile

    Le mardi 15 décembre s’est tenu un Conseil Communautaire. L’un de nos élus, Dominique Dessagnes, est intervenu pour évoquer les inquiétudes de l’association du Service d’Aide à Domicile (SAD).

     

    Il existe en effet à La Ferté Saint-Aubin, depuis une quarantaine d'années, une association qui fournit des services d'aides diverses aux domiciles de personnes qui en ont besoin. Cette association, qui possède toutes les qualifications nécessaires, prend en charge environ 400 bénéficiaires, couvre l'ensemble des besoins identifiés, et n'est pas saturée dans son fonctionnement. Cette association à but non lucratif est, depuis son origine, soutenue par les pouvoirs politiques locaux. Elle perçoit une subvention de notre Communauté de Communes, et les maires des communes qui composent cette collectivité sont membres de droit de son Conseil d'Administration. Le SAD est également un acteur économique important de notre territoire car il emploie environ 50 personnes issues du bassin d'emploi de La Ferté Saint-Aubin. Enfin, cette association est en cours de regroupement avec deux autres associations locales, une qui fournit des soins infirmiers à domicile, l'autre des accueils de personnes qui en ont besoin. Cette nouvelle entité, également à but non lucratif, fournira un ensemble de services aux personnes vulnérables, et, outre le service rendu, emploiera environ 160 personnes.

     

    Nous avons appris qu'une des villes de notre Communauté de Communes, Marcilly-en-Villette, a pris la décision de louer un local à une société à but lucratif, dont l'activité rentrera en concurrence directe avec l'activité du SAD. Dominique Dessagnes a alors interrogé les élus de la majorité sur plusieurs aspects : y a-t-il eu une concertation préalable du bureau de notre Communauté de Communes avant cette prise de décision ?  Est-il souhaitable de favoriser l'installation d'une société concurrente à une association locale, qui rend un service complet et satisfaisant, et qui est depuis longtemps soutenue par notre Communauté de Communes ? Est-il raisonnable de prendre le risque de fragiliser une structure qui est un employeur important de notre territoire ?

     

    Le Président de la Communauté de Communes, M. Roche, a souhaité rappeler que le soutien au SAD n’est évidemment pas abandonné et qu’il n’ y a pas à s’inquiéter de l’arrivée d’une entreprise nouvelle. Mme de Pélichy, maire de La Ferté Saint-Aubin où siège l’association, a expliqué qu’il était difficile de comparer les prestations : l’entreprise ne serait pas sur le même type d’interventions. M. Nieuviarts, maire de Marcilly, a évoqué une « polémique totalement déplacée » et expliqué que la nouvelle société se tournerait vers un autre public, plus jeune.

     

    Pour clore la discussion, Dominique Dessagnes s’est félicité du soutien affirmé de notre Communauté de Communes à l'association d’aide à domicile fertésienne. Il a rappelé que le SAD dispose d’un haut niveau de certification, que son activité n'est pas saturée et qu'elle pourrait prendre en charge de nouveaux bénéficiaires, et qu'elle pourrait également fournir d'autres types de service (comme par exemple l'entretien des espaces verts) si cela lui était demandé.

     

    « La Ferté Saint-Aubin, une ville pour tous » et ses élus resteront extrêmement vigilants : la nouvelle entreprise ne doit en aucun cas mettre en danger l'équilibre de l'association de Service d'Aide à Domicile.

    « Conseil Municipal le 18 décembreSens interdit aux Chêneries, suite ... (2) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :