• Servir une ville : c’est respecter la vérité et le sérieux de sa gestion.

    Tribune libre parue dans L’Elan Fertésien, juin 2014.

    Alors que la nouvelle majorité a mené une campagne sur l’idée que les finances communales étaient « dans le rouge » et que des économies de fonctionnement seraient rapidement nécessaires, la présentation des comptes 2013 et du premier budget supplémentaire 2014 lors du dernier conseil municipal a rétabli la vérité.

    L’an dernier, le budget principal a dégagé un excédent confortable, plus encore qu’en 2012, ce qui permet non seulement d’honorer sans difficulté nos restes à payer sur le chantier du restaurant scolaire, mais d’offrir également une marge de manœuvre de près de 500 000 € pour un ajustement du budget 2014 adopté en début d’année. La nouvelle municipalité semble ne plus souhaiter un audit financier qui ne démontrerait d’ailleurs que le sérieux de la gestion précédente.

    Dans la plupart des communes, une telle aubaine aurait donné l’occasion d’accélérer certains investissements, de lancer des études pour programmer de nouveaux projets ou d’anticiper le remboursement de la dette. Au lieu de ça, la nouvelle équipe municipale a fait un choix surprenant qui consiste à augmenter les dépenses de fonctionnement de 100 000 € : +15 % sur les petites fournitures, +27 % sur la maintenance et + 24 % sur la téléphonie. Sur ce dernier point, nous n’avons obtenu aucune réponse claire sur le contenu d’une dépense supplémentaire de 10 000 € concernant des téléphones portables.

    Voici donc deux nouveaux exemples du grand écart entre les annonces faites aux Fertésiens, et la réalité …

    « Rythmes scolaires : Mme le Maire concerte... et ne tient pas compte de la concertationAu travail ! »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :