• Le projet d’aménagement commercial au Sud remis en question

    Les enseignes commerciales « Super U » et « Les Briconautes » ont pour projet de s’implanter dans la Zone d’Aménagement Concerté du Rothay, en périphérie Sud de La Ferté Saint-Aubin. L’installation concomitante de ces deux commerces permet de mutualiser certains équipements d’infrastructures (voiries, stationnements …).

    Des permis de construire ont été déposés et ils doivent recueillir les avis favorables de la Commission Départementale d’Aménagement Commercial (CDAC) pour être obtenus. Les décisions des commissions d’aménagement commercial reposent sur la prise en compte par les projets des considérations en matière d’aménagement du territoire comme les effets des projets sur l’animation de la vie urbaine, et sur le respect des critères liés au développement durable. Les commissions portent une attention particulière à la protection des consommateurs comme par exemple les contributions des projets à la revitalisation du tissu commercial et la préservation des centres urbains.

     

    La CDAC s’est prononcée favorablement le 5 avril 2017 sur les projets fertésiens. Des enseignes concurrentes ont formulé un recours auprès de la Commission Nationale d’Aménagement Commercial (CNAC) uniquement sur la décision favorable au Super U. Celle-ci a rendu un avis défavorable au projet d’installation du Super U en date du 22 juin 2017.

     

    L’opposition municipale a annoncé la mauvaise nouvelle à Madame le Maire et à l’ensemble des élus lors de la séance du Conseil Municipal du 21 juillet 2017.

    Jacques Drouet  a précisé que la décision de la CNAC reposait sur les considérations suivantes :

    • la présentation dissociée du projet n’a pas permis à la CNAC d’examiner le projet commercial dans son ensemble bien que l’installation des deux magasins soit liée ;
    • le dossier présente des lacunes sur les modalités de desserte routière du site en toute sécurité ;
    • le site n’est pas régulièrement desservi par les transports en commun ;
    • le dossier ne prévoit pas de mesures pour limiter l’imperméabilisation du parc de stationnement ;

    Enfin, la CNAC a bien noté que le centre urbain de la commune connaît déjà une vacance commerciale importante et qu’un projet en périphérie ne contribuerait pas à l’animation de la vie urbaine de la ville.

    Madame le Maire a d’ailleurs souligné, à la commission, la fragilité du commerce et de l’artisanat fertésien en précisant que la commune avait obtenu des subventions du Fonds d’Intervention pour la Sauvegarde de l’Artisanat et du Commerce (FISAC). Le FISAC a pour vocation de répondre aux menaces pesant sur l’existence des services artisanaux et commerciaux de proximité dans les zones urbaines fragilisées. Ces fragilités sont principalement dues à la dévitalisation des centres-villes et au développement de la grande distribution à la périphérie des villes.

     

    Les conséquences immédiates du refus de la CNAC sont les refus des deux permis de construire puisque des équipements communs sont prévus. Le Super U entraîne dans sa chute Les Briconautes. Plus largement, ces décisions pèseront sur l’aménagement du quartier du Rothay et posent la problématique de l’aménagement commercial de notre ville.

    « Nos interrogations sur la politique de développement urbain menée par la municipalitéLes permanences sont de retour ! »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :