• L’éducation doit être une priorité

    Une convention avec l’harmonie municipale dans le cadre des activités périscolaires a été votée à l’unanimité lors du Conseil Municipal du 24 novembre. Mais ces activités périscolaires sont bien moins nombreuses qu’auparavant.

     

    Résumé de l’intervention de Dominique Dessagnes

    « Nous sommes bien sûr favorables à la signature de cette convention. Nous remarquons toutefois la rareté de ce type de convention, ce qui confirme nos régulières interventions sur la forte diminution des activités encadrées proposées pendant les temps d'activités éducatives. Là où ces activités étaient accessibles à 100% des élèves scolarisés en 2013-2014 et 2014-2015, elles ne sont aujourd'hui accessibles qu'à environ 20% des élèves, ce qui, contrairement à ce que vous affirmez régulièrement, constitue une raréfaction proche de la disparition. »

     

    Dans le même temps, les aides aux classes de découvertes des école primaires ont été votées, également à l’unanimité. Le projet des Sablons a été retoqué, notamment à cause d’un manque d’informations lors de son passage en commission « éducation », ce que nous avons regretté.

     

    Résumé de l’intervention de Dominique Dessagnes

    « Nous souhaitons que soit revu le refus opposé au très intéressant projet de classe de découverte proposé par l'Ecole des Sablons, au vu des éléments nouveaux apparus depuis la tenue de la Commission scolaire (acceptation par les enseignants de réduire le nombre de jours, engagement de ne pas présenter de projet l'année prochaine), éléments qui ramènent ce projet à des conditions financières comparables aux projets des autres écoles. Nous trouvons regrettable que vous supprimiez la modique indemnité versée aux enseignants au motif qu'ils sont « dynamiques » !! Nous regrettons également que vous ne souhaitiez pas verser cette indemnité aux ATSEM. »

     

    Alors que nous reparlerons prochainement de la suppression de deux postes d’assistants d’enseignement artistique (arts plastiques et musique) dans les écoles, nous rappelons que la simple logique comptable ne peut présider aux décisions prises en matière d’affaires scolaires.

    « Consultation sur la déviation : une faible participation, un vote défavorable … et toujours autant de questions sans réponses Conseil Municipal du vendredi 24 novembre : le résumé »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :