• Endormir les associations ou bien gérer l’argent public ?

    Tribune libre parue dans l'Elan Fertésien, février 2015.

    La majorité municipale a fixé les tarifs municipaux pour 2015. L’un d’entre eux augmente de près de 20 % : celui de la location de l’Espace Madeleine Sologne réservé, une seule fois par an, aux associations fertésiennes. La majorité a justifié cette forte augmentation par la nécessité de financer l’entretien de cette salle. Or, cela ne représentera qu’un gain d’environ 1 500 € pour l’année : dérisoire au regard du budget d’entretien nécessaire. Comment expliquer alors cette forte augmentation, très symbolique, autrement que par une volonté de décourager les initiatives associatives ?

    Ceux qui avaient traité notre ville de « ville endormie » semblent s’employer à faire de leur mensonge une prophétie !

    Cette recherche d’économies de bout de ficelle paraît d’autant plus dérisoire que la majorité s’apprête à lancer, pour 48 000 € (financés à 50 % par le Département), une nouvelle étude sur l’opportunité d’un contournement routier de notre commune (que même certains membres de la majorité jugent non finançable par notre ville). De plus, une étude est déjà en cours, dans le cadre d’un projet d’aménagement d’une zone d’activités aux Relais. Il suffirait de demander que cette étude soit complétée pour obtenir des informations plus précises sur le nombre de poids lourds qui traversent notre ville et sur leurs destinations.

    24 000 € de dépense inutile et 1 500 € d’économie contestable : cherchez l’erreur !

    « Les premiers renoncements de Constance de PélichyZoom sur le Pays Sologne Val Sud »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :