• Désorientation budgétaire ?

     

    Désorientation budgétaire ?Les orientations budgétaires 2015 présentées au Conseil Municipal du 20 février par la majorité insistent lourdement sur le contexte national et la baisse des dotations de l’Etat vers les collectivités territoriales.

    S’il ne s’agit pas pour nous d’en nier la réalité, il convient aussi d’en mesurer le juste impact. En reprenant les hypothèses retenues par Mme le maire tant du côté des recettes que du côté de certaines dépenses incompressibles, nous aboutissons à un manque à gagner d’environ 250 000 euros. Certes, ce n’est pas rien mais rappelons cependant que le budget de fonctionnement de notre commune s’élève à 10 millions.

    De plus, si nous remontons un peu dans le passé, nous constatons que le désendettement piloté par l’équipe municipale précédente a permis de gagner des marges de manœuvre budgétaires de l’ordre de 450 000 € ; la charge de la dette était de 1,316 million en 2011 contre 0,861 million en 2014. Tout cela pour démontrer que si la construction du budget 2015 n’est pas simple, celles de 2012 ou 2013 ne l’étaient pas moins.

    Plus inquiétant encore est l’hypothèse retenue concernant le virement de la section fonctionnement vers la section investissement ; en plus simple, la capacité de la commune à dégager une épargne suffisante pour financer ses équipements sans nouvelle dette. Alors que ce chiffre avoisinait un million d’euros ces dernières années, on nous parle pour 2015 de 400 000 euros. Là encore, la forte dégradation de ce résultat ne peut s’expliquer par la seule réduction des dotations de l’Etat … Autres recettes minorées ? Certaines charges exagérées ? La tactique est assez visible : noircir le tableau à l’excès en faisant porter la responsabilité à d’autres (l’Etat en l’occurrence).

    Pour finir, on a même eu le plaisir d’entendre Mme le maire nous dire que le bon résultat à venir des comptes définitifs 2014 aiderait bien à boucler le budget 2015 … Qui avait construit le budget 2014 ? Philippe Froment et son équipe … Qui a alimenté une campagne avec des approximations et des rumeurs sur les comptes « dans le rouge » de la commune ? Ceux qui aujourd’hui se préparent à nous présenter un budget un peu bancal.

    « Dette, le retourEau et assainissement : des budgets à l'équilibre »

  • Commentaires

    1
    BONNING
    Mercredi 25 Février 2015 à 09:15

    Bonjour à vous tous,

    La réduction des dotations de l'Etat est un acte courageux du gouvernement !

    Pour rappel ; les précédents gouvernements ont accumulé une dette de 1900 milliards d'€uros, un déficit de la balance commerciale montant jusqu' à 60 milliards d'€uros par an, et environ 3 millions de chômeurs.

    Devons nous laisser à nos enfants une telle facture? alors que le travail des jeunes manque.

    Il faut suspendre, réduire les subventions, différer les soit disant  " investissements dit rentables" qui augmentent la dette, alourdissent l'imposition. Certes d'autres axes économiques sont à explorer.

    OUI, le gouvernement socialiste prouve sa capacité de gestion, tout en assurant les actions sociales et en remboursant la dette des gouvernements précédents.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :