• Consultation sur la déviation : oui à la démocratie directe mais à quelles conditions ?

    Tribune libre parue dans l'Elan Fertésien, novembre 2017

    La majorité municipale a annoncé une grande consultation en novembre, portant sur l'éventuel projet de contournement du centre-ville.

    Cette démarche louable devrait permettre d'éclairer la collectivité sur un choix important. Notre objet ici n'est pas d'intervenir sur le fond puisque les semaines à venir seront justement là pour installer le débat et mesurer les enjeux. Quand l'annonce de cette consultation a été faite au conseil municipal au printemps dernier, nous avons soutenu cette idée de recueillir l'avis des fertésiens, tout en nous montrant exigeants sur l'organisation de la consultation. Le déroulement et la communication de la dernière étude de trafic pilotée par le Département du Loiret ne nous ont pas rassurés sur la réelle volonté de transparence de la majorité. L'option « sortie d'autoroute » n'a, par exemple, pas été analysée.

     

    Pour que ce débat soit constructif et éclairé, des conditions sont nécessaires :

    - La ou les questions posées devront être sans ambiguïté, qu'il s'agisse de l'objectif recherché, du tracé probable et de ses conséquences.

    - Le montage financier envisagé et le montant de l'effort demandé à la commune devra être clairement établi afin d'en mesurer l'impact potentiel sur le budget, la dette et le probable renoncement à d'autres projets collectifs.

    - Tous les éléments d'information disponibles devront être apportés à nos concitoyens et il n'est pas suffisant de publier l'étude de trafic du Conseil Départemental sur le site internet de la commune. Il faudra organiser un réel échange, appuyé sur des synthèses facilement interprétables, des réunions publiques, etc...

     

    Il est indispensable que toutes ces conditions soient remplies pour que chacun d'entre nous puisse s'exprimer en toute connaissance de causes. Vos élus « La Ferté Saint-Aubin, une ville pour tous » y veilleront et prendront toute leur part dans le débat à venir.

    « Conseil Communautaire mardi 26 septembre et Conseil Municipal vendredi 29 septembreConseil Communautaire du 26 septembre : le résumé »

  • Commentaires

    1
    nathalie Laurillot
    Jeudi 9 Novembre 2017 à 06:35
    Écoeurée par la réunion publique dont on a perçu la technique : fatiguer les auditeurs en les obligeant à écouter durant une heure et demie une succession d oiseaux de mauvais augure qui se font appeler "experts" , prétendants connaître l avenir de notre ville, son développement, les décisions à prendre, sans parler de l animateur soit disant indépendant qui à plusieurs reprises s est permis de renchérir, alimentant la propagande pro-déviation mise en place avant d abréger les questions du public et éviter le débat.

    Non, la déviation n est pas la création d'une voie nouvelle mais le saccage de la route des Trays, dernière route de campagne empruntable par de jeunes enfants à bicyclette, des randonneurs à pieds ou à cheval, menant au GR Gien-Chambord, qui ne pourrait plus être empruntée qu au cul des camions.

    Franchement, cette déviation est avant tout l agrandissement prévu, organisé, orchestré par la métropole orléanaise dans le but de faire pousser à l ouest de notre ville, grandes surfaces, lotissements et réseau routier à la place des champs, des près et de la forêt.

    C est l identité de cette "ville à la campagne", déjà mise à mal par des choix archaïques : destrucion de zone piétonne, privilège de la voiture au détriment du vélo, qu il faudrait préserver.

    À force de ne présenter les choses que sous l angle économique, nous détruisons notre milieu et notre qualité de vie.
    Nathalie Laurillot
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :