• Conseil municipal du 4 avril 2014

    Premier conseil municipal

    L’intervention ci-dessous peut être téléchargée (au format PdF) en cliquant  ici (clic).

    Intervention de Philippe Froment au Conseil municipal du 4 avril 2014

    Je souhaite tout d’abord féliciter les 3 921 électeurs fertésiens (74,4 % des inscrits) qui se sont déplacés pour voter le 30 mars.

    Mme de Pélichy, votre liste a obtenu 61 voix de plus que la majorité absolue, donc vous êtes légitimement élue. Je vous renouvelle mes félicitations et je souhaite bonne chance à notre ville pour progresser durant le mandat qui s’ouvre. Comme je vous l’ai indiqué lors de notre 1ère rencontre, en mairie, lundi 31 mars après-midi, j’ai tout mis en oeuvre pour assurer une passation républicaine, la plus efficace possible, dans l’intérêt de notre ville.

    Je tiens à souligner publiquement que vous pourrez compter sur l’ensemble du personnel municipal qui a toujours œuvré et continuera de le faire, j’en ai la certitude, de façon loyale, neutre et professionnellement engagée. Je veux, en cet instant, leur adresser des remerciements appuyés et ceux des élus qui ont apprécié leur collaboration pendant ces 13 dernières années.

    Un grand merci également aux 1 858 Fertésiennes et Fertésiens qui m’ont accordé leur confiance et qui, jusqu’au bout, ont cru à notre victoire commune. Elle n’est pas au rendez-vous. Les causes sont diverses et nous mènerons, avec toutes celles et ceux qui le souhaitent, la nécessaire analyse qui nous permettra de rebondir, de continuer et d’amplifier notre action au service de La Ferté Saint-Aubin.

    Car, dès le résultat connu et malgré la légitime déception, j’ai pris la décision de siéger au Conseil Municipal et au Conseil Communautaire, par respect pour les électeurs qui m’ont soutenu et aussi par envie de persévérer dans mon engagement pour ce territoire que j’aime tant. J’indique donc à toutes les Fertésiennes et tous les Fertésiens, qu’ils aient voté en ma faveur ou pas : « Vous pourrez compter sur moi et sur mon équipe pour servir l’intérêt commun ». Inlassablement, je défendrai la vérité et ne laisserai pas se propager des contre-vérités sur notre ville et notre action entre 2001 et 2014. Invariablement, je voterai en faveur des propositions de la nouvelle majorité municipale quand elles me sembleront utiles et bénéfiques mais m’opposerai avec force et vigueur aux projets qui seront contraires aux intérêts de notre ville et de ses habitants.

    Enfin, j’adresse des remerciements chaleureux et émus à mes colistiers et tous les militants qui nous ont accompagnés et avec lesquels nous avons préparé cette élection avec sérieux et détermination, dans un esprit d’unité remarquable qui s’est accentué dans l’entre-deux tours et perdure après les résultats de dimanche dernier. Et je n’oublie pas mes colistiers des deux mandats passés avec lesquels nous avons pris plaisir à travailler ensemble pour servir notre ville, avec une pensée particulière pour notre ami Arnaud Chuburu qui a tant donné et qui n’a pas eu le temps de profiter de la vie, dans son beau Pays Basque.

    Depuis dimanche, je reçois de nombreux témoignages de sympathie et de soutien. Cela me touche énormément. A celles et ceux qui s’inquiètent pour moi, je les rassure : je vais bien et je suis prêt à reprendre le rôle d’opposant constructif que j’ai été entre 1995 et 2001 pour défendre les valeurs qui me sont chères, de façon digne, respectueuse et intègre.

    À partir d’aujourd’hui, Mesdames, Messieurs, vous constituez la majorité et nous sommes dans la minorité mais n’oubliez pas que chacune de nos deux listes a rassemblé près de 50 % des voix, un peu plus pour vous, légèrement moins pour nous.

    Aujourd’hui, je suis fier de vous passer le témoin d’une ville :

    • avec un budget sain qui possède des indicateurs positifs, conformes aux villes de notre taille (autofinancement, endettement, structure de dette sécurisée, règles prudentielles, taux d’intérêt moyen très favorable, trésorerie confortable, délais de paiement à 30 jours respectés)
      1. Résultat 2013 : Excédent de 1 295 184,86 €
      2. Budget 2014 : virement à la section d’investissement : 858 093,62 € et remboursement du capital de la dette : 711 397 € = capacité d’investissement de 146 696,62 €
      3. Niveau de trésorerie au 04/04/2014 : 4 725 873.18 €
      4. Subventions d’investissement non inscrites à ce jour au BP :
        1. Subventions liées au restaurant scolaire :
          DETR : 202 369 €
          CAF : partie subvention : 110 000 €
          Partie emprunt à taux 0 : 215 000 €
        2. 4.2 subvention liée au projet de réhabilitation/extension de la MASS :
          Région Centre via le contrat de Pays : 224 000
      5. Etat de la dette
        • Au 01.01.2014 : 7 481 157.26 €
        • Au 01.01.2015 (sans recours à l’emprunt et hors emprunt CAF) : 6 769 260.26 €
        • soit 932 €/hab au lieu de 1 324 € en 2001

    • avec une fiscalité comparable aux communes de notre strate, une TEOM en diminution d’un point en 2014,
    • avec un dynamisme économique enviable (2 104 emplois en 1999, 2 370 en 2012) et de nombreux projets industriels et artisanaux en cours de développement
    • avec des projets en cours ou en phase de démarrage qui vont apporter un plus pour notre ville :
      • restaurant/garderie scolaire livrable début 2015 (dénomination en hommage à Nelson Mandela),
      • la rue du four banal,
      • le bassin d’orage,
      • les logements locatifs rue des chêneries et la dernière tranche du Rothay,
      • finalisation de la ZAC du Rothay,
      • la possibilité d’acquérir un terrain de 440 m2 contigu au parking du cinéma,
      • mise en œuvre de l’agenda 21,
      • étude aménagement des abords de la gare (+ de 250 000 € de subvention régionale),
      • étude environnementale sur l’est de la ville,
      • étude modes de gestion eau/assainissement…
      • sans oublier le Complexe aquatique du Cosson réalisé et intégralement financé par la Com/Com.

    • avec un dynamisme culturel et associatif envié (cf Tryo hier soir)

    Bref, vous prenez les rênes d’une ville en mouvement, en progression et j’espère que vous saurez tirer parti de ces nombreux atouts pour la faire progresser encore davantage.

    Nous serons attentifs à ce que vous proposerez et que, pour l’heure, les Fertésiens et nous–mêmes ignorons puisque dans votre communication électorale, vous vous êtes davantage exprimés sur ce que vous ne vouliez pas, que sur ce que vous envisagez, pour notre ville.

    Quelques exemples :

    • Démographie et habitat : Combien ? où ? Quels types de logements ?
    • Culture : quels types de spectacles et de pratiques culturelles ? Quid du cinéma ?
    • Gestion eau/assainissement : quelles sont vos intentions ?
    • Articulation avec la Com/Com : quels projets pour l’ensemble du territoire couvert par les 6 communes de la Com/Com ?
    • Vie associative : que comptez-vous engager en termes de locaux pour répondre aux attentes des associations ?

    Nous attendons vos réponses avec intérêt et nous les analyserons, comme nous l’avons fait durant ces 13 dernières années, en pensant à l’intérêt général, à ce qui permet de mieux vivre ensemble, à ce qui favorise la réalisation d’une ville pour tous.

    Servir l’intérêt de La Ferté Saint-Aubin, une ville pour tous ! »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :